Message du Président du Congrès de l’AMSE

L’idéal politique de l’égalité des membres dans la société, devenu un principe directeur dans les systèmes démocratiques après la Révolution française, relève encore de l’utopie, malgré des efforts soutenus et complexes déployés dans cette direction. La stratification sociale est une réalité constante, et l’égalité des droits n’est pas toujours accompagnée par l’égalité des chances et l’égalité d’accès aux biens et aux services. Dans le contexte international actuel, caractérisé par de profondes modifications aux niveaux politique, économique et social, le domaine de l’éducation connaît une montée des inégalités, malgré de nombreux projets orientés vers l’accès à une éducation inclusive et équitable pour tous. Confrontés à ces enjeux majeurs, les pouvoirs publics se doivent deviser à assurer une éducation de qualité et proposer des pratiques éducatives adaptées aux réalités scolaires, familiales, culturelles etc. Il est pourtant évident que l’accès pour tous à une éducation de qualité, qui favorise la construction de la personnalité en accord avec les prédispositions innées, est de nature à réduire de manière significative les inégalités aux niveaux économique, social, etc.

Le congrès de l’AMSE qui aura lieu à Suceava en 2018 propose une réflexion sur l’inégalité dans l’éducation et nous invite à aborder cette problématique selon plusieurs axes de recherche. Nous souhaitons, d’une part, identifier les causes et les conditions qui engendrent l’inégalité et, d’autre part, trouver des solutions pour la réduire. C’est aux spécialistes dans l’éducation qu’il incombe, dans un premier temps, de comprendre et d’expliquer ces aspects, pour ensuite proposer, par le biais d’approches interdisciplinaires, des voies d’action pour lutter contre la montée des inégalités. Le thème du congrès couvre également le rôle joué par les acteurs du domaine de l’éducation (l’État, les établissements d’éducation, les associations) ainsi que leur positionnement par rapport aux inégalités et aux discours qui les légitiment ou les combattent, tels qu’ils se dégagent des politiques publiques et des documents officiels. Pour conclure, les pratiques qui visent à réduire les inégalités, une fois appliquées dans les établissements scolaires, et les résultats ainsi obtenus feront l’objet d’un échange d’expérience fructueux au XIXe Congrès de l’AMSE.

Le déroulement de ce congrès dans notre Université n’est pas un hasard, puisque dans notre établissement il y a des préoccupations constantes pour la formation des enseignants et la recherche dans le domaine de l’éducation. Par le partenariat conclu avec l’AMSE, l’USV contribue à la dissémination au niveau international des innovations scientifiques et applicatives. Nous avons la conviction que tous les participants à ce congrès trouveront à l’USV une atmosphère académique exemplaire, ayant l’occasion d’interagir avec des spécialistes dans le domaine de l’éducation de Roumanie, de la République de Moldova et d’Ukraine, d’autres pays européens et d’autres continents. Nous vous attendons nombreux à Suceava aussi pour découvrir et apprécier la culture locale grâce au programme de visites mis à la disposition des congressistes.

Prof. dr. Rodica Nagy