Conférenciers principaux

 

Monsieur Yves Lenoir
Professeur des Universités
Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke

 

Monsieur Emil Păun
Professeur des Universités, Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation, Université de Bucarest

 

 

Professeur émérite Thérèse Mungah Shalo Tchombe
Faculté d’Éducation
Université de Buea

 


Yves Lenoir, docteur en sociologie de la connaissance de l’Université Paris 7, est professeur titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Le professeur Lenoir a fondé et dirigé le Centre de recherche sur l’in­tervention édu­cative (CRIE) de 1991 à 2006 et il a été le titulaire, de 2001 à 2015, de la Chaire de recherche du Canada sur l’inter­vention éducative financée par le Conseil de recherches du Canada en sciences humaines (CRSH).

Ancien pré­sident, de 2000 à 2012, de l’As­so­cia­tion mondiale des sciences de l’éducation (AMSE)/Asociación mundial de ciencias de la educación (AMCE)/World Association for Educational Research (WAER), il est actuellement membre du Centre de recherche sur l’ensei­gne­ment et l’ap­prentissage des sciences (CREAS). Ses tra­vaux de recherche sont centrés sur les pratiques d’enseignement et de formation à l’enseignement. Celles-ci sont étudiées, en recourant au concept intégrateur d’intervention éducative, sous les angles de leurs rapports au curriculum et des dispositifs mis en œuvre dans les relations enseignement-apprentissage. Il analyse ces pratiques en prenant en compte les interactions complexes qui se tissent entre ses différentes composantes au sein des situations d’enseignement-apprentissage. Celles-ci font appel à des processus médiateurs, dont plus particulièrement les démarches didactiques et l’approche interdisciplinaire ainsi qu’à des dispositifs instrumentaux pédagogiques et didactiques, comme le manuel scolaire. À cette problématique avant tout épistémologique et relative au rapport au savoir, il associe à ses analyses depuis une dizaine d’années la question socioéducative des finalités éducatives scolaires qu’il appréhende en tenant compte à la fois de la tension entre instruction et socialisation dans les curriculums et dans les pratiques d’enseignement, et des enjeux idéologiques, politiques, économiques, sociaux et culturels qui influent sur ces finalités.

Au cours des 56 années durant lesquelles il a œuvré dans le champ de l’éducation, d’abord comme enseignant au primaire, en adaptation scolaire, au secondaire, puis comme agent de développement pédagogique au ministère de l’Éducation du Québec, comme conseiller pédagogique en sciences humaines à la Commission scolaire de Montréal, comme chargé de cours en sociologie et en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et enfin comme professeur et chercheur à l’Université de Sherbrooke, le professeur Lenoir a occupé durant les 30 dernières années différentes fonctions à caractère scientifico-administratif (vice-doyen, responsable de programmes, etc.) et il s’est surtout investi, en continuité avec son enseignement universitaire, dans la recherche et dans la formation à la recherche en maîtrise et au doctorat, en plus de participer à de nombreux organismes et commissions nationaux et internationaux dont, entre autres, le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC), la Commission canadienne pour l’Unesco, la Commission de l’enseignement et de la recherche universitaire (CERU) du Conseil supérieur de l’éducation du Québec, la Commission scientifique internationale d’étude sur les réformes curriculaires en Afrique, le Collège des évaluateurs du Programme des chaires de recherche du Canada, l’Observatoire des pratiques enseignantes (OPEN) en France, etc. Il est également intervenu comme expert international pour différents organismes internationaux en Afrique, en Europe et en Amérique du nord, centrale et du Sud – l’Unicef, l’Unesco, la Banque mondiale, l’Agence française de développement, le Centre international d’études pédagogiques (CIEP) de Sèvres, le Centre de recherche, d’information et de production de l’Édu­cation nationale (CRIPEN) de la République de Djibouti, etc. – et comme conseiller scientifique auprès d’universités latino-américaines et d’organismes publics et privés au Québec et au Canada. Ces diverses activités lui ont permis de générer un large réseau international et de tisser des liens étroits avec nombre de chercheures et chercheurs surtout dans le monde francophone, hispanophone et lusophone.

Soucieux de la diffusion des produits de la recherche, le professeur Lenoir a antérieurement assumé la responsabilité de revues scientifiques ; il a initié la création d’une revue à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et a dirigé de façon intérimaire les Éditions de cette Faculté. Il est actuellement membre d’une vingtaine de comités scientifiques de revues en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud et il est responsable des Éditions Cursus universitaires chez Groupéditions Éditeurs. À côté de ses engagements dans la mise en place comme responsable ou comme membre du comité organisateur de plus de cinquante événements nationaux et internationaux, le professeur Lenoir a présenté un peu partout dans le monde quelque 570 communications et il est l’auteur ou a participé à la rédaction de plus de 560 publications dont 32 livres et 12 numéros thématiques sous sa direction ou codirection, plus de 120 articles évalués par les pairs et 160 chapitres de livres. Ces publications sont parues en français et dans diverses autres langues (anglais, arabe, catalan, espagnol, portugais, slovaque, roumain, etc.) en Amérique du Nord et en Amérique latine, en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient. Plusieurs publications ont été traduites en espagnol et en portugais et un ouvrage en espagnol regroupant divers textes est paru au Mexique.

Le professeur Lenoir a reçu plusieurs reconnaissances au cours de sa carrière. En plus de l’obtention de divers prix pour la publication de livres et d’articles scientifiques, la Communauté française de Belgique l’a honoré en septembre 2004 pour ses travaux universitaires et il a été élu en décembre de la même année membre correspondant de l’Aca­demia paulista de educação de São Paulo au Brésil, académie composée des 40 titulaires de chaires de l’État de São Paulo. L’Université de Sherbrooke l’a identifié en novembre 2006 comme l’un des leaders de la communauté universitaire pour son engagement et ses réalisations sur le plan scientifique. Il a reçu en septembre 2007 le Prix de la recherche et de la création. En novembre 2007 le Roi des Belges a décoré le professeur Lenoir de l’Ordre de Léopold II, au grade de commandeur, pour l’ensemble de ses travaux universitaires et des liens de coopération scientifiques qu’il a tissés entre le Québec et la Communauté française de Belgique. L’ordre de Léopold II est la plus haute distinction accordée à un civil et il est le premier ordre de chevalerie en Belgique, aussi bien en importance qu’en date de fondation (1832). Enfin, il est récipiendaire en 2012 du Kenneth Boulding Award décerné par l’As­sociation for Interdisciplinary Studies (AIS) des États-Unis pour ses travaux sur l’in­ter­dis­ci­pli­narité. Il est le premier étranger et seulement le neuvième récipiendaire de ce prix qui n’a été accordé que de rares autres fois au cours des 43 années d’existence de l’AIS.

 
Quelques publications récentes
Lenoir, Y. (avec la collaboration de A. Hasni, F. Lacourse, F. Larose, P. Maubant et A. Zaid) (2018). Guide d’accompagnement de la recherche. Un outil de réflexion sur les termes et expressions liés à la recherche (2e éd. revue et augm.). Saint-Lambert : Éditions Cursus universitaire (1re éd. 2012).
Lenoir, Y., Tardif, M. et Breton, G. (dir.). (2018). Penser l’éducation : une vie à développer l’éducation, du primaire à l’université. En hommage à Mario Laforest. Saint-Lambert : Éditions Cursus univer­sitaire.
Hernández Rodríguez, C. A., Leff Zimmerman, E., Vasco, C. E., Lenoir, Y. et Uribe Castro, H. (2017). Interdisciplinariedad : un desafío para transformar la universidad en el siglo XXI. Santiago de Cali : Universidad autónoma de Occidente.
Lenoir, Y. (2017). Les médiations au cœur des pratiques d’enseignement-appren­tis­sage : une approche dialectique. Des fondements à leur actualisation en classe. Éléments pour une théorie de l’intervention éducative (2e éd. rev. et augm.). Saint-Lambert : Éditions Cursus universitaire (1re éd. 2014).
Hasni, A., Lebrun, J. et Lenoir, Y. (dir.). (2016).Les disciplines scolaires et la vie hors de l’école. Le cas des “éducations à” au Québec. Éducation à la santé, éducation à l’environnement et éducation à la citoyenneté. Saint-Lambert : Groupéditions Éditeurs.
Lenoir, Y., Adigüzel, O., Lenoir, A., Libâneo, J. C. et Tupin, F. (dir.). (2016). Les finalités éducatives scolaires. Une étude critique des approches théoriques, philosophiques et idéologiques. T. 1 : Fondements, notions et enjeux socioéducatifs. Saint-Lambert : Éditions Cursus universitaire.
Lenoir, Y., Froelich, A. et Zúñiga, V. (dir.). (2016). La reconnaissance à l’école : perspectives interna­tionales. Québec : Presses de l’Université Laval.
Lenoir, Y., Hasni, A.  et Froelich, A. (2015). Curricular and didactic conceptions of interdisciplinarity in the field of education : A socio-historical perspective. Issues in Interdisciplinary Studies, 33, 39-93.
Lenoir, Y. et Esquivel, R. (dir.). (2015). Procédures méthodologiques en acte dans l’analyse des pra­tiques d’enseignement : approches internationales. T. 1 : Les méthodes en usage à la Chaire de recherche du Canada sur l’intervention éducative et utilisées par des chercheurs qui y sont associés. Longueuil : Groupéditions Éditeurs.
Lenoir, Y. et Esquivel, R. (dir.). (2015). Procédures méthodologiques en acte dans l’analyse des pra­tiques d’enseignement : approches internationales. T. 2 : Les méthodes en usage dans des centres de recherche et chez des chercheurs français et latino-américains. Longueuil : Groupéditions Éditeurs.
Lenoir, Y. (2013). La question du juste dans les dispositifs d’évaluation scolaire des apprentissages : Un regard critique à partir des sphères de justice de Walzer. In L. Talbot et V. Bedin (dir.), Les points aveugles dans l’évalua­tion des dispositifs d’édu­cation ou de formation (p. 31-68). Berne : Peter Lang.
Lenoir, Y. (2012). La profesionalización docente de Quebec para Latinoamérica. Cuernavaca : Universidad Fray Luca Paccioli Ediciones.
Lenoir, Y. et Tupin, F. (dir.). (2012). Éditions L’Harmattan.
Lenoir Y. et Tupin F. (dir.). (2012). Les pratiques enseignantes entre instruire et socialiser. Regards internationaux. Québec : Presses de l’Université Laval.

Ouvrages à paraître
Lenoir, Y., Bourque, J., Hasni, A., Nagy, R. et Priolet, M. (dir.). (à paraître). Les finalités éducatives scolaires. Pour une étude critique des approches théoriques, philosophiques et idéologiques. T. 2 : Conceptions des finalités et des disciplines scolaires chez des enseignants du primaire. Une étude comparative internationale. Saint-Lambert : Éditions Cursus universitaire.
Lenoir, Y. et Jean, V. (dir.). (à paraître). Les pratiques d’enseignement au primaire. Quatorze ans de recherche sur la mise en œuvre du curriculum québécois actuel. Saint-Lambert : Éditions Cursus universitaire.
Lenoir, Y. (à paraître). Une brève histoire de l’émergence de la science. Une approche épistémo-politique. Saint-Lambert : Éditions Cursus universitaire.
Lenoir, Y. (à paraître). L’interdisciplinarité à l’école. De la conceptualisation à la mise en œuvre. Saint-Lambert : Éditions Cursus universitaire.

 


Emil Păun, professeur émérite de la Faculté de Psychologie et Sciences de l’Education de l’Université de Bucarest. Docteur en pédagogie (1971). Docteur Honoris Causa de l’Université de l’Ouest de Timisoara (2003).

Formations à l’étranger dans des universités et instituts scientifiques prestigieux: Université Paris V et Institut National de Recherches Pédagogiques, France (1971-1972), Institut International de Planification de l’Education, UNESCO (1972), Centre International de l’Enfant, Paris (1975), Université de Cambridge (1995), Institut pour l’Education des Adultes, Frankfort (1997).

Responsable du Département de Pédagogie (1990-2007) et DPPD (1999-2002). Directeur de thèses en cotutelle. Membre du Sénat de l’Université. Membre du Conseil national de reconnaissance du titre universitaire de docteur (1991-2008).

Directeur général de la formation initiale et continue des enseignants auprès du Ministère de l’Education Nationale (1990-1994 et 2000-2003). Directeur du Centre National de formation du corps enseignant et de management (2001-2002).

Directeur fondateur de la revue REPERE, revue des sciences de l’éducation (Université de Bucarest). Membre dans des comités scientifiques et de lecture de revues roumaines et étrangères (exemple la revue “Carrefours de l’Education”, France).

Professeur invité, mobilités d’enseignement et de recherche dans des universités de l’Europe et de l’Amérique du Nord : Université “Jules Verne”, Amiens/France (2003), Université Moncton, Canada (2006, 2007). 

Coordinateur de nombreux projets internationaux et de groupes de travail dans le cadre de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Conseil de l’Europe, UNESCO. Expert -évaluateur de projets internationaux. Membre dans des comités scientifiques, keynote speaker, rapporteur, coordinateur de groupes de travail dans le cadre de nombreux congrès et conférences nationales et internationales (Conférence internationale de l’éducation BIE/UNESCO, Genève ; Biennale « Education et Formation », France;  Conférence internationale “Formation tout au long de la vie”, Paris; Conférence AUF, Paris; Congrès international de l’Association internationale pour les recherches interculturelles, France).

Ancien membre et membre actuel dans de nombreuses associations scientifiques nationales et internationales (Association des pédagogues de Roumanie, Association francophone des chercheurs dans les sciences de l’éducation, Association pour la formation des professeurs de l’Europe, ATEE, Société européenne pour la recherche dans la formation des adultes, Société européenne d’histoire des sciences sociales et comportementales).      

Membre du Comité d’orientation scientifique sectorielle pour les sciences sociales de l’AUF, membre du bureau exécutif pour la formation des enseignants (AUF/CEFEF).

Auteur de nombreux ouvrages, études dans des revues roumaines et internationales dont nous mentionnons : l’Education et son rôle dans le développement social-économique, EDP, 1974; L’enseignement français contemporain, EDP, 1978; Socio-pédagogie scolaire, EDP, 1982 ; L’école – une approche socio-pédagogique, Polirom, 1999; Pédagogie. Fondements théoriques et démarches applicatives (coord.), Polirom, 2002; Pédagogie. Les enjeux du métier d’enseignant, Polirom, 2017.